Gîte sur les hauteurs de Condrieu, dans le Parc du Pilat

Résumé : 5 mois en gîte sur les hauteurs de Condrieu

Après notre dernier voyage de l’été, nous avons repris nos positions (depuis la rentrée 2016) non loin de Lyon, pour que Clem puisse à nouveau s’occuper de sa santé et se faire ré-opérer. Toute la famille ayant été conquise par le Parc Naturel Régional du Pilat (que nous avions découvert l’année précédente), nous avons décidé d’y retourner. En effet, nous avons trouvé un bon équilibre dans cette région : tout en bénéficiant d’un cadre dépaysant et reposant à la campagne, Lyon reste accessible assez rapidement, et surtout nous y avons tous tissé des liens avec des personnes de qualités (et ça c’est important pour se ressourcer).

Un nouveau gîte sur les hauteurs de Condrieu

Nous avons ainsi reposé nos valises sur les hauteurs de Condrieu (connu pour son vin), dans un nouveau gîte, moins cher et mieux dimensionné que le dernier. La vue y est magnifique et les proprios très sympas, et bien qu’ils aient une vie à 100 à l’heure, ils n’hésitent pas à se rendre disponibles quand nos emplois du temps se synchronisent (comme cette fois où nous avons crevé et qu’il m’a bien aidé à changer la roue, ou tout simplement nos différentes invitations mutuelles pour parler voyage). Nous serons finalement restés 5 mois dans ce gîte … Allez on vous le fait visiter en vidéo !

 

Entre sédentarisme et nomadisme

  • Chloé a repris le chemin de l’école durant ces quelques mois, et a profité des retrouvailles avec ses copains/copines de l’année dernière.
  • Clem a refait un séjour à l’hôpital, et a essayé de se reconstruire lors de sa convalescence.
  • Et moi (Max), j’ai essayé de jongler, entre travail, vie de famille, et les nombreux rendez-vous.

Finalement, nous avons repris un peu de cette « vie » routinière et « speed » que nous avions quitté. 😑

Et puis, les moments durs n’arrivant pas seul, Clem a aussi perdu sa maman durant cette période. C’est arrivé si vite, sans prévenir. Ce coup dur nous a fait d’autant plus réfléchir à la fragilité d’une vie, à l’importance de vivre pleinement, de profiter des proches et de chaque instant présent … Et finalement, après une hésitation à tout arrêter, cela nous a renforcé dans notre projet. La vie peut être trop courte, il faut se donner les moyens de la vivre pleinement, de suivre ses rêves, et ne surtout pas attendre le lendemain pour les réaliser !

Maintenant, un nouveau départ approche pour rejoindre l’Espagne pour plusieurs mois … Et cela nous fait repenser à toutes ces escapades que nous avons fait ces derniers mois pour faire en sorte que, malgré la maladie, malgré les événements durs, le voyage continue, même lorsqu’il est juste en bas de chez soi (ou du gîte loué pour un temps) … #KeepExploring 🌄

Les choses qu’on a fait autour de Condrieu

La famille Agotrip sont passés dans la région, et quand 2 familles nomades digitales se rencontrent, on en profite pour découvrir ensemble des jolis coins, et on fait décoller nos drones ! 😃 Direction le barrage de Couzon, l’un des plus vieux barrages de France.

Ce long séjour dans le Parc Naturel du Pilat aura aussi été l’occasion pour Chloé de prendre des cours de Poney et de découvrir l’univers équestre. Une expérience enrichissante, puisque les séances ne se résumaient pas seulement à monter les poneys : les enfants devaient aussi les préparer, les brosser, et créer une relation avec eux …

Nous nous sommes aussi promené en famille …

Au col de Chassenoud

Ou en haut du Mont Monnet (entre père et fille)

Ou jusqu’à la Chapelle De Saint Sabin (avec un copain, car rando longue et trop dure pour les filles)

Les levers de soleil sont toujours aussi magnifiques ici

Même Chloé s’y met avant d’aller à l’école …

Chloé face au lever du soleil sur la terrasse du gîte

Chloé face au lever du soleil sur la terrasse du gîte

Les matins de temps clair, la pureté de l’aurore révèle la silhouette discrète du Mont Blanc à l’horizon.

Lever de soleil sur le Mont Blanc, vu depuis le Parc du Pilat

Lever de soleil sur le Mont Blanc, vu depuis le Parc du Pilat

Et quel plaisir d’attendre le lever de soleil, seul, en compagnie des ânes. Voici le genre de moment simple, mais magique !

Et à Noël ?

Il ne fallait surtout pas manquer les illuminations du pavillon des Reppert, une maison bien connue ici à Condrieu.

 

Merci à Pascale et Jean-Christophe de nous avoir si bien accueilli dans leur gîte ! 👍


Vous avez aimé cet article ?

Faites parti de nos contacts si vous souhaitez recevoir les prochains articles en premier :

 


Nous sommes sur Facebook : suivez nos aventures !

Cliquez sur J'aime cette page pour nous rejoindre sur Facebook et découvrir nos voyages : conseils pour voyager avec un enfant, meilleures photos, vidéos exclusives etc.