Lorsque l’on passe la gare de Prague et les zones touristiques, deux quartiers sont à découvrir : Žižkov (où nous logeons), quartier plutôt populaire et bohème, et Vinohrady, plus bourgeois. Ces 2 quartiers ont longtemps été indépendants de la ville, et cela se ressent. Etant donné leur proximité, bon nombre de nos ballades ont tourné dans ces deux arrondissements. Partons donc à la découvertes de ces lieux typiques, où il faut bon flâner (sans le flot de touristes), et où nous vous conseiller de loger lors de votre prochain voyage dans la capitale tchèque.

Le quartier de Žižkov : pour se loger ?

Nous avons logé 1 mois dans le quartier populaire de Žižkov. Nous l’avons appréciable pour son ambiance décontractée : concert en pleine air, échoppes insolites (bar-bazar ou bar-réparateur-de-vélo), et bières par chères. Le quartier est aussi ponctué de beaux parcs qui offrent une vue imprenable sur la ville. Voici quelques-unes des curiosités du quartier :

La colline de Vítkov

Nous avions la chance de loger à la bordure de l’un de ces parcs, au pieds de la colline de Vítkov. En grimpant quelques centaines de mètres, et surtout un escalier très impressionnant, nous arrivons en son sommet. Une large esplanade domine la ville, et la statue de Jan Žižka impose par sa majesté. A priori, ça serait la plus grande statue équestre du monde ! Vous imaginez bien que c’est devenu une des aires de jeux préférée de notre enfant Chloé ! Je crois qu’elle s’est même attachée aux petits personnages qui ornent les lourdes portes du mémorial national.

Le parc Rieger (Riegrovy lady)

Un autre parc du quartier de Žižkov nous a aussi beaucoup plu : le parc Rieger (Riegrovy sady) qui fait parti de nos parcs préférés. Beaucoup d’animations et une buvette permettant de siroter sa bière dans l’herbe.

Le vieux cimetière d’Olšany

Moins conventionnel, le vieux cimetière d’Olšany nous plonge dans une ambiance de « ruines abandonnées ».

cimetière d’Olšany
Le cimetière d’Olšany

La tour de télévision de Žižkov

Enfin, je ne me lasse jamais de passer au pied de la tour de télévision de Žižkov (Žižkovská televizní věž), qui de jour comme de nuit, impose son architecture high-tech au milieu de cette ville millénaire.

Le quartier de Vinohrady : pour y vivre ?

Dans la continuité du quartier précédent, nous arrivons au sein du quartier de Vinohrady. Sa place centrale Jiřiho z Poděbrad dominée par l’église du Sacré-Cœur de Notre Seigneur en impose et éveille notre curiosité face à cette réalisation architecturale moderne.

Eglise du Sacré-Cœur de Notre Seigneur
Eglise du Sacré-Cœur de Notre Seigneur

Une envie de vivre dans ce quartier

Avec ses immeubles cossus aux façades décorées et ses nombreuses places et jardins, nous aurions presque envie de nous y installer à plus long terme. En tout cas, nos pique-niques ont élu domicile.

Pique-nique à Vinohrady
Pique-nique à Vinohrady
Trampoline au pied du château d'eau de Vinohrady
Trampoline au pied du château d’eau de Vinohrady

Des vignes au milieu de la ville : Havlíčkovy sady 

Notre bon plan (et assez peu connu, même des pragois) se situe un peu plus loin, au Havlíčkovy sady : vous pourrez y siroter un bon verre de vin hyper local, sur un banc au beau milieu des vignes, tout en restant au coeur de Prague. Une bonne façon de finir une belle journée …

Havlíčkovy sady, vignes et dégustation de vin en plein Prague
Havlíčkovy sady, vignes et dégustation de vin en plein Prague

Dans quel quartier loger à Pragues ?

Vous l’avez deviné : ces deux quartiers nous ont conquis ! Loin de la foule touristique de l’hyper-centre et sans être trop excentrés des curiosités de la ville, ils proposent une alternative agréable de se loger à Prague, en plein coeurs de quartiers encore habités par les locaux.

Et vous, dans quel quartier allez-vous dormir lors de votre prochain séjour à Prague ?
Dites-nous pourquoi, et partagez-nous vos bonnes adresses : ça nous intéresse !

Auteur

Le père de famille

2 commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé votre reportage sur vos romenades pragoises.
    Avec vos parents, François Xavier et Grégory nous avons dîné à « l’Estrapade » et vus Lorraine et son cuisinier de mari.
    Juliette avait avec Anne Sophie fait une séance cinéma en jeunnes filles.
    Nous avons un temps très pluvieux.
    Toujours 84 baisers à partager enntrois.
    MaDouce + + +

  2. Bertrand COHENDET Répondre

    Super votre blog !!!
    Je voyage avec vous ….
    SVP si possible, un peu plus de référence à l’histoire serai géniale !!!
    Bises à tous les trois

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.