Vous le savez peut-être déjà, mais après nos 4 années de voyage à travers la France et l’Europe, nous avons repris un pieds à terre depuis peu dans le département de la Loire. Un coin de France que l’on affectionne particulièrement, mais que l’on ne connait pas encore dans ses moindres recoins.

Comme j’aime le dire : « le voyage commence aux portes de chez soi » … Alors quand le Roannais (un territoire de la Loire) nous a proposé de venir explorer leur contrée en famille, nous avons sauté sur l’occasion. Un territoire que l’on ne connaissait pas encore, alors que nous sommes souvent passés à côté. Situé pourtant à seulement 1h30 de chez nous, le Roannais se veut discret : mais avec ses ravissants villages et sa nature contrastée, le Roannais a également su nous charmer.

Retour sur notre séjour d’une semaine : un chouette équilibre entre visites en famille, aventures entre père et fille (Clem étant enceinte, elle ne nous a pas suivi de partout), et mes explorations en solitaire

.
— LA VIDÉO —

La vidéo complète de 17 min

Mais au fait, c’est où le Roannais ?

Bon entre nous – et avant d’aller voir sur Google Maps -, vous connaissiez le Roannais ? Vous situez ? Pour faire simple, le territoire se trouve à 1h entre Lyon, Clermont-Ferrand et St-Etienne … En plein coeur de la nouvelle région Auvergne-Rônes-Alpes, au nord du département de la Loire. Pour vous aider, je vous ai préparé une petite carte qui vous permettra de vous repérer, et qui liste – par la même occasion – tous les lieux évoqués dans cet article.

La Loire au fil de l’eau, et en famille

A pied, en voiture, en bateau, à vélo, en drone, ou les pieds dans l’eau, la Loire s’explore de mille et une façons. Puissant et tortueux, le fleuve est l’excuse de nombreuses balades : tel un compagnon de route, il guide nos regards vers les plus beaux paysages du Roannais. Voici donc 6 spots et activités à découvrir le long du plus grand fleuve de France.

Le Pêt d’Âne, une vue au nom étonnant

Ce spot est parfait pour un premier aperçu du territoire, et prendre de belles photos. Cette vue sur les méandres de la Loire, là où le fleuve forme une boucle (le fameux pêt de l’âne), est tout simplement magnifique. L’accès est facile, avec un parking et une belle aire de pique-nique : vos enfants pourront ainsi courir et se défouler en toute liberté. Clem étant enceinte à ce moment là, nous avons préféré nous contenter sur la vue. Mais pour les plus courageux, il existe aussi une balade en contrebas qui passe à travers la forêt : référez-vous aux sentiers balisés.

Reste maintenant à percer le mystère de ce nom étonnant « le Pêt d’Âne » ? Je vous laisse nous exposer vos théories en commentaires 😉ou écoutez celle de Chloé dans la vidéo 🥰.

Vue depuis le Pêt d'Âne
Le Pêt d’Âne et sa vue magnifique sur la Loire

Le Château de la Roche, le joyau du Roannais

Cela faisait déjà quelques années que nous bavions devant les photos de ce château qui passaient sur les réseaux sociaux : il était donc vite devenu une étape incontournable de notre voyage familial dans le Roannais. C’est donc en redescendant un peu plus au Sud du territoire (à St-Priest-la-Roche), que nous sommes tombés sur ce château digne des plus beaux contes de fées. En tout cas, c’est l’avis de Chloé (et ses parents l’approuvent) ! Tel un écrin posé sur l’eau, le Château de la Roche se dresse fièrement au milieu de la Loire. Un joyau du Roannais, un symbole !

Avec ses bancs répartis aux alentours, le lieu est propice à la rêvasserie et à la contemplation. Sachez aussi que le château organise des visites théâtralisées (malheureusement interrompues pour cause de travaux lors de notre passage), mais vous pouvez aussi choisir l’option de flâner à pied le long du fleuve. A vous de voir selon vos envies, ou la météo …

ℹ️ Site officiel du château : www.lechateaudelaroche.fr

Le Château de la Roche avec un enfant
Un château digne de conte de fées

La véloire, ou la Loire à vélo

Au nord de Roanne, le département a récemment inauguré une voie verte dédiée aux vélos (et autres transports doux) : la Véloire. Une bonne excuse de louer deux vélos et de partir entre père et fille tester cette véloroute. Nous avons bien évidemment fait qu’une portion (13 km entre Roanne et Briennon), mais c’était une chouette expérience. Longeant le canal de Roanne à Digoin, cette portion est parfaite pour les cyclistes du dimanche comme nous : c’est plat, c’est jolie, et ça détend ! Rouler au bord de l’eau, au coeur d’une nature verdoyante, et en compagnie de son enfant est vraiment plaisant. D’autant plus que l’itinéraire nous a fait faire de nombreuses haltes bien sympathiques : charmants vieux ponts en fer forgé, écluses en activités, parterres fleuries, et même quelques petits animaux étonnants (je vous laisse découvrir cela dans la vidéo).

ℹ️ Location des vélos chez Canoë Loire Aventure (proche de Briennon) : www.canoeloireaventure.com

La Véloire en famille
Entre père et fille

Le Lac de Villerest, les pieds dans l’eau ou en bateau

Bien que la Loire se décrit comme un fleuve « sauvage », quelques barrages jalonnent son parcours, et le Lac de Villesrest a justement été formé suite à la mise en place du barrage éponyme. De là, et pour préserver les forces de Clem (qui fatigue rapidement après 6 mois de grossesse), nous choisissons de prendre le bateau et de nous laisser voguer pour une balade commentée. Une façon intéressante de découvrir le fleuve sous un autre angle, bien que nous n’ayons pas été totalement convaincue par la guide (peut-être plus adaptée aux personnes âgées) : les 2 enfants à bord ont d’ailleurs vite décrochés. Peu importe, nous décidons de déserter les explications, et de prendre du bon temps en famille sur le pont arrière du bateau : une façon finalement plus plaisante de profiter des somptueux paysages.

Promenade en bateau sur la Loire, dans le Roannais
Contemplative face aux paysages …

Une fois débarquée et avec l’envie de s’amuser, la plage du lac de Villerest nous capte directement : un lieu parfait pour un petit concours improvisé de lancer de cailloux en famille ! Vous savez qui a gagné ? (à voir ou revoir en Story sur Instagram)

ℹ️ Plus que le bateau, et si vous souhaitez une balade à pied pas trop compliquée, je recommanderai plutôt de longer les berges grâce au sentier du Grézelon : nous ne l’avons pas emprunté, mais il nous a fait de l’oeil depuis notre embarcation …
Voici la fiche du circuit. Et si vous le faites, laissez-nous un petit commentaire pour partager votre avis.

La Gravière aux oiseaux, en flânant

Parfois, on part avec un objectif, et il se passe finalement autre chose … C’est ce qu’il nous est arrivé ce jour là. Nous étions partis pour aller observer les oiseaux à la Gravière Aux Oiseaux (à Mably, au Nord de Roanne). Finalement, dissipés par une fin de journée riche en émotions, notre petite balade nous a fait arrêter sur un tas de choses : chenilles, chat, fleurs, araignées … tout y est passé, sauf les oiseaux 😉 (mais le temps pluvieux ne nous a pas aidé non plus). Mais le principal, c’est que nous ayons passé un bon moment en famille, en pleine nature. Mais je suis sûr que si vous êtes attentifs et moins bruyants que nous, vous arriverez à observer les oiseaux qui ont élu domicile ici.

ℹ️ Sachez qu’il existe un sentier « découverte » aménagé sur 2 km.
Plus d’infos ici

Barrage de La Tache, une aventure entre père et fille

Tout commence sur les hauteurs du fleuve (à Renaison), là où coulent l’un de ses nombreux affluents de la Loire, et où se trouve 2 grands barrages : le Rouchain et La Tache (ou Chartrain). Le second étant l’un des plus vieux de France (130 ans), notre dévolu s’est donc tourné vers celui-ci. Une belle occasion d’aventure entre père et fille, et un beau terrain de jeux, de découvertes, et de partages. En partant du parking à son pied, cela fait une promenade parfaite avec un enfant : l’ascension est sportive mais sans grande difficulté pour les petites jambes, laissant place à de nombreux points de vue qui valent le détour ! Pensez aussi à aller voir le Douglas Président, à priori l’arbre le plus haut de France

Visiter les barrages de Renaison en famille
Une exploration entre père et fille

Les villages de caractères du Roannais

Le Roannais est ponctué de nombreux villages aux charmes d’antan. Voici nos 4 préférés, bien que nous n’ayons pas eu l’occasion de tous les visiter … Alors désolé pour les autres 😉

Le Crozet, élu plus beau village par … nous

Le choix n’a vraiment pas été simple, et nous avons longtemps débattu, mais le Crozet a remporté les suffrages. Du haut de son promontoire, cette jolie cité médiévale nous a laissé sous le charme. Tous les ingrédients sont réunis : le bois et les vieilles pierres des maisons se marient harmonieusement et nous guident vers d’anciens vestiges, tel le donjon (accès libre) qui offre une vue splendide sur le village et la plaine du Roannais. Un lieu qui a laissé libre court à notre bonne humeur, nous faisant passer une très agréable fin d’après-midi en famille.

ℹ️ Un peu d’histoire ? www.lecrozet.com/tourisme/un-peu-dhistoire/

Une valse à Saint-Haon-le-Châtel

Dès que nous franchissons la grande porte en bois (et ses pics de métal), nous sommes littéralement plongés plusieurs siècles en arrière. L’architecture du bourg mélange subtilement l’esprit médiéval et le raffinement renaissance pour donner un lieu exceptionnel. L’exploration de Saint-Haon-le-Châtel est aussi plaisante de l’intérieur, en se perdant à travers les nombreuses ruelles du village, que de l’extérieur, en empruntant le chemin de ronde qui longe les remparts.

Deux pauses sont venus agrémenter notre balade :

• La Confiserie Lou Sucreu : évidemment, quand on se promène avec 2 gourmandes de sucrée, on a vite fait de s’arrêter devant ce genre de vitrines. Et puis, c’est une confiserie familiale (oui, on aime bien les familles) : on croise le papa qui repart aux fourneaux, la maman nous fait goûter leurs caramels maisons, et nous disons bonjour à l’un des enfants qui rentre de l’école. Mais surtout, les produits sont tous excellents (comme dirait Chloé, « on sent de l’amour dedans ») ! Et même s’ils étaient un peu cher (c’est aussi le prix de la qualité et de la tradition), nous n’avons pas résisté et sommes repartis avec quelques provisions. 😋
> Site web de la confiserie : confiserielousucreu.fr

• Le bar/boutique/salon de thé L’Estaminet : un lieu qui nous a plongé dans une ambiance d’antan, et que l’on a apprécié pour son animation et sa bonne humeur. Il faut dire que nous sommes tombés le bon jour (sans le savoir) : en effet, les derniers dimanches de chaque mois, l’établissement organise une scène ouverte où les musiciens locaux s’en donnent à coeur joie. Une joyeuse ambiance de village qui m’a même poussé à faire quelques pas de danse avec Chloé !

Visiter Charlieu en s’amusant

La ville cache une vraie collection de maisons à pans de bois … mais pas que : façades renaissance, jolie abbaye, ou charmante places font de ce lieu l’un des « 100 Plus Beaux Détours de France ». Pour visiter ce Village de Caractère en famille, n’hésitez pas à utiliser l’application Baludik : sa visite interactive vous mènera dans les plus belles rues tout en motivant les plus jeunes (à partir de 7 ans) grâce à une histoire de potion magique. Le parcours a quelques défauts de jeunesse, mais ce genre d’histoire permet toujours de lier le divertissement à la découverte.

La petite ville ayant été un haut lieu de l’industrie du tissage, une visite au Musée de la soierie peut-être une bonne option, surtout en cas de pluie : des démonstrations sont organisées et vous aurez l’occasion de voir fonctionner les anciens métiers à tisser. Bouchez-vous les oreilles, ça fait du bruit !

ℹ️ Suivez aussi les suggestions du l’Office de Tourisme pour visiter Charlieu en une journée : leroannais.com/charlieu

Le petit restaurant qui va bien : Ô P’tit Plaisir
Une chouette adresse familiale (les enfants des proprios ne sont jamais loin et aident même leurs parents) avec une formule midi au budget très raisonnable, local (j’ai goûté L’Andouille de Charlieu 😋), et sympathique.
> Site du propriétaire : optitplaisir.webnode.fr

La plus belle vue sur la Loire est à Saint-Jean-Saint-Maurice

Ce beau village qui surplombe la Loire nous a conquis avec ses 2 atouts :
1/ La vue depuis son donjon (en accès libre) : sûrement une des plus belles de la région. Tel des seigneurs, nous dominons tout le village et le fleuve avec une vue à 360°.
2/ Sa pépinière d’artisans (regroupés au Pôle Touristique et Culturel « La Cure ») : plusieurs d’entre eux nous ont ouvert les portes de leurs ateliers, nous faisant découvrir leur métier et partageant avec nous les secrets de leurs dernières réalisations. Un chouette moment d’échange.

Mais bien évidemment, le village ne se limite pas à ces deux atouts : ruelles pittoresques, charmante église et beaux manoirs ont aussi ponctué notre flânerie au coeur de l’ancien bourg.

ℹ️ Plus d’infos sur le village : leroannais.com/saint-jean-saint-maurice

Exploration solitaire …

Les ruines du Château des Cornes d’Urfé

Ce château, j’aurai très bien pu l’atteindre directement en voiture … et c’est sûrement ce que j’aurai fait si j’étais parti avec Chloé et Clem (et son bidon de femme enceinte). Mais pour le coup, j’ai préféré me garer aux pieds de la colline (au village de Champoly), et faire l’effort d’atteindre le sommet à pied : une bonne excuse pour une petite randonnée dans la forêt 😉. Mais surtout, cet effort sur les derniers kilomètres me procure généralement une plus grande satisfaction lorsque j’atteins l’objectif : la beauté du site est alors décuplée, la gratification encore plus grande ! Comme on dit « c’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction ». Et je ne l’ai pas regretté !
Le beau temps n’était peut-être pas au rendez-vous, mais tant mieux : cela accentue le côté dramatique de ce décor féodal et majestueux, et surtout, cela m’a permis de me retrouver SEUL au milieu de ces ruines remplies d’histoire.

Sans rentrer dans les détails (de nombreux panneaux permettent d’en savoir plus sur l’histoire et les lieux), voici tout de même quelques infos sur le château :
– cette forteresse médiévale a été construite à partir du XIIème siècle
– à plus de 900m d’altitude, elle offre une vue à 360° sur les plaines du Roannais et du Forez (un autre territoire de la Loire)
– l’accès au donjon (et au château) est libre et gratuit, tout cela grâce au travail d’entretien et de restauration de jeunes bénévoles qui viennent chaque été. Un grand merci à eux ! 👍
ℹ️ www.chateaudurfe.org

Notre gîte dans le Roannais

Domaine Delabaude – Gîte Les chats perchés
Notre gîte se situe à St André d’Apchon, encore un charmant village du Roannais qui a tout pour plaire : un beau château Renaissance en son centre, un petit étang remplie de grenouilles (Chloé a adoré), et une place centrale fort agréable. Le gîte est cosy et confortable (je vous laisse regarder la visite de Clem et Chloé dans la vidéo, à 03:00) et nos hôtes – Corine et Daniel – ont été très accueillants. Ils nous ont ouvert leurs portes avec une extrême gentillesse ! Comme leurs cerisiers donnaient trop de fruits à cette période de l’année, nous avons même eu le droit de nous ravitailler directement sur les arbres. Dommage que nous n’ayons pas eu l’occasion de profiter de leur piscine (un bel atout pour ce gîte), la saison ayant été timide à s’installer … Une prochaine fois peut-être !
ℹ️ www.domaine-delabaude.fr (et passez leur le bonjour si vous réservez)

Il faut goûter à la Praluline !

Avant de terminer cet article, il faut absolument que je vous parle de cette « tuerie » …

Je ne suis pas très sucré à la base, mais je l’avoue : la Praluline m’a rendu dingue ! Et pourtant, on en avait déjà goûté des brioches aux pralines. Mais celle-là est différente … Est-ce sa cuisson qui laisse son coeur si moelleux ? Est-ce que cela vient de son « subtil » (attention aux régimes) dosage de beurre ? Ou de la qualité du concassage de ses pralines roses ? Je n’en sais strictement rien … mais je peux vous dire qu’elle m’a vite rendue accro 😜. Vous l’avez déjà goûté ?

ℹ️ A acheter uniquement chez Mr Pralus, le fils de son créateur.

La Praluline, spécialité du Roannais
La Praluline, la vraie !

Le charme paisible du Roannais

Vallonné mais sans gros dénivelés, discret mais aux charmes certains, le Roannais s’explore en douceur. Une destination idéale pour toute famille qui veut ralentir le rythme, et se laisser bercer par une nature riche et calme. Tandis que les vieilles pierres et les jolies maisons à pans de bois ont retenu notre attention (d’adultes), donjons et anciennes forteresses ont fait briller les yeux de notre enfant.

Alors oui, le Roannais nous a charmé, et ce séjour nous prouve une fois encore que nous avons choisi un beau département (la Loire) pour installer notre nouveau chez nous … mais jusqu’à quand ? 😉

Le Roannais, ça rend heureux
Le Roannais, ça rend heureux ! 😉

. . .
Voyage en collaboration avec Loire Tourisme et Roannais Tourisme, mais nous gardons toute notre liberté dans la réalisation de nos contenus.

Author

Le père de famille

4 Comments

  1. Très heureux d’avoir pu vous accueillir au sein de La Cure ! Quand je vois l’article que vous en avez fait, j’en tire une certaine fierté ! Belle continuation !

    • Max ZED Reply

      Merci Baptiste ! Nous sommes également très heureux d’être passés par Saint-Jean-Saint-Maurice et d’avoir rencontré certains des artisans. A bientôt.

  2. C’est pas loin de Lyon et on pense pas forcément y aller !
    Et vos photos sont vraiment sympas, surtout cette du château des Cornes d’Urfé avec un ciel impressionnant.

    • Effectivement pas très loin de Lyon. Cela vaut vraiment le coup, nous avons eu un goût de trop peu…
      Merci pour ton retour sur les photos

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.