Comme beaucoup de familles cette année, nous continuons de privilégier les voyages en France, et encore plus, les escapades à proximité. A l’ouest de Lyon (et au nord de Saint-Étienne), à tout juste 1h de chez nous, les Monts du Lyonnais offre un territoire parfait pour s’échapper en famille, le temps d’une journée, ou d’un week-end prolongé. Voici donc notre itinéraire de 3 jours à travers les Monts du Lyonnais.

JOUR 1
Au coeur des Monts du Lyonnais

Matin : randonnée familiale au barrage de la Gimond

Pour cette première journée, on se met en jambe avec une petite promenade sans grande difficulté, mais parfaite pour une première découverte des Monts du Lyonnais en famille. Nous laissons la voiture à l’auberge de Fourchet (on en reparle juste après), et nous partons à travers les champs, puis la forêt, en direction du barrage de la Gimond.

Arrivés à notre objectif, nous tombons tout de suite sous le charme de cette étendue d’eau reflétant les grands sapins environnants. Le sentier autour du lac est très agréable, bien aménagé, tranquille, et à l’ombre des arbres : un endroit paisible pour toute famille avec des enfants. Notre promenade est accompagnée d’une chorale un peu particulière : en effet, le chant des grenouilles s’en donnent à coeur joie !

On est vraiment bien ici, mais les enfants commencent à crier famine et nous n’avons pas prévu le pique-nique. La remontée vers notre point de départ est un peu plus sportive avec un léger dénivelé, mais la récompense d’un bon repas à l’arrivée, remotive la troupe …

ℹ️ Infos pratiques :
• Longueur de la randonnée : 3,5 km environ
• Dénivelé : moyen
• Durée approximative (avec des enfants) : 2 heures (en comptant les nombreux arrêts)
📍 Visualiser notre itinéraire sur une carte.
Autre variante, plus simple : il existe aussi un parking à proximité directe du lac.

Monts du Lyonnais barrage de la Gimond vue du ciel en drone
Le barrage de la Gimond vu du ciel (Monts du Lyonnais)

Midi : cadre bucolique et menu local à l’auberge de Fourchet

Ce n’est pas tout, mais ça creuse de marcher ! Nous arrivons à notre point de départ et faisons une pause à l’auberge de Fourchet où nous avions réservé. Ambiance conviviale, cadre bucolique, menu local (avec légumes de leur potager et produits des fermes alentours) : une belle découverte ! Les enfants ne sont pas en reste avec un petit menu bien adapté et des jeux donnant sur de grands espaces : parfait pour se défouler.

Après-midi : en poney, à la rencontre des animaux de la ferme

Le Mini Train des Monts du Lyonnais
Initialement, nous avions pensé expérimenter le Mini Train à Sainte-Foy-l’Argentière. Une visite ludique que nous réservions à notre enfant Timéo (moins de 2 ans), fan de tous les types d’engins motorisés. Malheureusement, le lieu n’était pas ouvert le jour de notre passage et nous avons dû changer nos plans.
Faites-nous un retour en commentaire si vous avez déjà eu l’occasion de le tester.

Toujours avec l’objectif de faire plaisir à notre plus petit, nous nous décidons de poursuivre cette découverte des Monts du Lyonnais à dos de poney. Le temps de rejoindre le poney club Equi’ Action (à Maringes), la fatigue a été plus forte et Timéo s’est endormi. Un réveil un peu grognon le braquera sur l’activité, et c’est finalement sa soeur Chloé (9 ans) qui prendra sa place. C’est donc en compagnie de Pandora notre monture, que nous partons pour une mini balade à travers la ferme du Poney Club et ses alentours. Heureusement, la rencontre avec les différents animaux de la ferme réussies à redonner le sourire à notre Timéo, et toute la famille reste attendrie face aux jolies bouilles des bébés (canetons, poulains, porcelets etc.) 😊

Monts du Lyonnais Poney Club canetons à la ferme
Les petits canetons trop mignons !

Fin de journée dans les jardins du château

Et que serait les Monts du Lyonnais sans ses châteaux. Sur le chemin du retour, nous faisons une halte au château de Saconay. Nous ne sommes pas déçus par ce petit crochet : ce château est vraiment joli à regarder 😍 !
Les visites sont très limitées durant l’année (voir les dates sur leur site), mais l’entrée dans le jardin est libre et gratuite. Alors on en profite, et on se rince les yeux. Un beau spécimen du XIVème siècle, ne trouvez-vous pas ?

Monts du Lyonnais chateau de Saconay vu du ciel en drone
Le château de Saconay vu du ciel

JOUR 2
Aventure à Yzeron (les Vallons du Lyonnais)

Pour cette seconde journée dans les Monts du Lyonnais, nous partons cette fois du côté d’Yzeron et de son lac. Paysages verdoyants et vallonnés s’offrent à nous ! L’occasion de passer une journée ludique agrémentée d’activités taillées spécialement pour les familles : géocaching le matin, accrobranche l’après-midi.

Monts du Lyonnais Yzeron et le lac du Ronzey
Le lac du Ronzey en bas, et le Plateau d’Yzeron sur les hauteurs © leszed.com

Matin : Géocaching à Yzeron, en compagnie des Gnolus

Vous connaissez sûrement le principale du Géocaching ? Cette sorte de chasse au trésor équipée d’un GPS (celui du smartphone) poussant le joueur à explorer les environs. Aujourd’hui, les destinations touristiques s’approprient de plus en plus ce concept pour proposer aux voyageurs d’explorer les lieux tout en s’amusant. Les Monts du Lyonnais ont saisi la tendance en créant une application dédiée au territoire : les Gnolus ! Et vu qu’un parcours se trouvent justement à Yzeron, nous avons décidé de tester ce mode de visite.

C’est donc muni d’un smartphone avec l’app des Gnolus installée, que nous parcourons le village et les contours du lac sur un parcours de 3km. A travers une histoire imaginaire dont les rôles principaux sont distribués à de drôles de petits monstres, le jeu est aussi une bonne occasion d’en savoir un peu plus sur les lieux. On apprend par exemple, que le nom du lac (“le lac de Ronzey”) est l’anagramme du village le jouxtant (“Yzeron”), ainsi qu’un tas de petits faits historiques ou géographiques …

Monts du Lyonnais Yzeron lac du Ronzey en famille
Le lac de Ronzey (à Yzeron) en famille © leszed.com

Mais on avoue, notre envie de liberté nous a aussi parfois poussé à bifurquer ou à stopper le jeu pour nous concentrer sur d’autres choses non prévue à l’itinéraire (oui on est comme ça). Heureusement, l’envie d’aller au bout et de trouver “le trésor” nous a tout de même remis sur le droit chemin 😉. De plus, ce géocaching nous aura permis d’atteindre les jolis spots d’Yzeron que l’on n’aurait sûrement pas découvert si nous n’avions pas suivi les étapes du jeu.

Et c’est donc 2h plus tard que nous trouvons enfin la fameuse cachette, et que les enfants se voient enfin médailler, signe de leur persévérance ! 😅

Monts du Lyonnais Géocaching les Gnolus
C’est gagné ! Les enfants ont capturé les Gnolus © leszed.com

ℹ️ Voici le parcours que nous avons suivi : https://www.lesgnolus.fr/parcours/larroseur-ronzey

Midi : pique-nique en famille près du lac du Ronzey

La matinée passe, et les abords du lac se remplissent. Il faut dire qu’on est dimanche, et entre le beau soleil de juin et cette euphorie de s’évader après les nombreux confinement, le site – situé à moins de 30min de Lyon seulement – attire les citadins en mal de verdure. Et vu la beauté des lieux, on les comprend ! Trouver un coin ombragé pour pique-niquer, sans être coller à son voisin, devient alors vite un jeu de piste. Mais nous trouvons finalement assez rapidement notre bonheur, tout près d’une air de jeu : les enfants sont ravis, et le pique-nique est bien mérité ! Il faut reprendre des forces avant la prochaine activité …

Monts du Lyonnais Yzeron lac du Ronzey pique-nique
Le lac de Ronzey, lieu idéal pour pique-niquer. Mais préférez les périodes de moindre affluence.

Après-midi : accrobranche entre père et fille sur le plateau d’Yzeron

C’est juste au dessus du lac, sur le plateau d’Yzeron, que cette journée dans les Monts du Lyonnais se poursuit : place cette fois à l’adrénaline ! Au départ, nous avions opté pour cette méga tyrolienne d’1km de long tendue entre deux monts. Mais ma différence de poids trop importante avec Chloé ne nous permettait pas de vivre cette expérience en duo. Alors, changeons de plan …

Pour vivre une aventure un peu plus familiale, nous nous rabattons sur l’accrobranche, l’activité indétrônable pour toute famille en mal de sensations ! Le parc aventure est composé de 13 parcours de tous niveaux, avec certains “agrès” que je n’avais jamais vu sur d’autres sites. Avez-vous déjà rejoint la cime d’un arbre sur une selle de cheval, ou sur une planche de surf ? 😅

En 2 grosses heures sur place, nous n’avons fait que 4 parcours sur les 13 : il y a donc largement de quoi faire ! Point d’orgue de cette après-midi : la tyrolienne. Avec ses 110 mètres de long, elle permet de profiter pleinement des sensations fortes !

ℹ️ Plus d’infos sur le Plateau d’Yzeron et l’activité accrobranche :
www.plateaudyzeron.com/activites-accrobranche

JOUR 3
À la recherche de fraicheur dans les Monts du Lyonnais

Pour cette troisième (et chaude) journée dans les Monts du Lyonnais, nous remontons le temps sur les traces des romains, nous profitons de la fraicheur au bord des rivières, avant de monter au sommet du point culminant du territoire.

Matin : les vestiges de l’aqueduc romain du Gier

UN PEU D’HISTOIRE
Il y a plus de 2000 ans, Lyon (alors appelée Lugdunum – une des plus grandes villes de la Gaule) prospérait et se développait rapidement. L’alimentation en eau de la cité devient un enjeu majeur et quatre aqueducs sont ainsi construits. L’aqueduc romain du Gier est alors le plus long et le plus important d’entre eux : prenant sa source aux abords de Saint-Etienne, il achemine l’eau sur 86km à travers la campagne ! Aujourd’hui, les Monts du Lyonnais abritent plusieurs vestiges de cette prouesse technique et architecturale.

Il était donc impensable de terminer ce séjour sans aller découvrir les ruines de l’aqueduc romain du Gier. Nous avions noté 3 sites à notre carnet de voyage :

  • Le site du Plat de l’Air (proche Chaponost) : la plus longue enfilade d’arches visible en France ! 72 arches encore debout sur 550m de long.
  • Le Chameau (proche Soucieu-en-Jarrest) : peut-être la portion de l’aqueduc la plus célèbre avec sa forme d’animal à deux bosses.
  • Le pont-siphon du Garon (proche Brignais) : situé en plein coeur d’une vallée, ce site permet d’observer les ruines d’un pont-siphon, une technique permettant de franchir de grandes vallées grâce au principe des vases communicants.

Pour commencer cette découverte, nous décidons de débuter par le pont-siphon du Garon. Ce choix est essentiellement motivé par la météo. En effet, un temps lourd nous accable d’une forte chaleur : nous espérons alors pouvoir trouver un peu de fraicheur au fond de la vallée boisée où se trouve le site. Bonne pioche (merci à l’Office du Tourisme pour le tuyau) : la balade sera des plus rafraîchissante !

Monts du Lyonnais vallee en Barret enfant riviere
Au bord du Garon dans la Vallée en Barret © leszed.com

Nous nous garons ainsi à Brignais, et remontons la vallée en Barret à pieds. Nous longeons alors le Garon et cette balade au bord de l’eau et à l’ombre des arbres est des plus agréable. Le long de ce petit sentier, nos enfants se transforment en aventuriers, enjambant les racines des arbres, grimpant les rochers, ou sautant de rive en rive.

Monts du Lyonnais vallee en Barret libellule
On observe la faune du Garon : la libellule © leszed.com

Nous arrivons enfin au site historique, et Chloé en profite pour nous partager son savoir sur les constructions de l’époque romaine (au programme de sa classe CM1 cette année) : une belle occasion de lier éducation et voyage. Cette portion de l’aqueduc n’est peut-être pas la plus impressionnante, mais la promenade pour y arriver est tout bonnement enchanteresse.

Avant que les enfants ne crient famine (encore une fois, on aurait dû penser au pique-nique), nous faisons demi-tour. La proximité rafraîchissante de l’eau nous ayant poussé à l’oisiveté, la matinée a filée à toute vitesse : nous n’aurons finalement pas le temps d’aller découvrir les autres vestiges romains de cet aqueduc.

Ça sera donc une bonne occasion de revenir dans les Monts du Lyonnais ! D’ailleurs, si vous connaissez d’autres sites romains dans la région, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire avec vos conseils ou vos avis. 👍

Midi : se régaler au coeur d’un cadre enchanteur

Ce midi, nous avons réservé au restaurant Le Petit Meunier. Et même si le budget est un peu plus élevé que dans nos habitudes, cela fait longtemps que nous n’avons pas été aussi conquis par un restaurant. Sans parler des plats raffinés et présentés avec goût, c’est surtout son cadre qui nous a conquis. Installé dans un ancien moulin, le restaurant bénéficie d’une petite rivière paradisiaque coulant juste en dessous de leur terrasse, permettant ainsi aux enfants de ponctuer chaque plat par une petite session de jeux au bord de l’eau. Un coin idyllique, que l’on a eu du mal à quitter.

Après-midi : vue panoramique sur les Monts du Lyonnais

Après ce bon repas, le redémarrage est dur, et le temps est toujours chaud et lourd. L’orage approche et nous filons au Signal de Saint-André (sur les hauteurs de Saint-André-la-Côte) : il paraît que la vue est magnifique là-haut et nous aimerions bien clôturer ce séjour avec une belle vision panoramique de la région.

Après un bon dénivelé (court mais costaud), nous arrivons à l’observatoire : à 934m d’altitude, une grande passerelle et une table d’orientation ont été installés afin de profiter des paysages alentours. Malheureusement, ce voile blanc dû à un air chargé d’humidité nous bouche la vue et nous empêche de voir aussi loin que l’on aurait souhaité. Peu importe, nous profitons gaiement de la balade et les fous rires viennent consoler la frustration.

Monts du Lyonnais Signal de Saint-Andre enfant
La vue est un peu bouchée, mais on apprécie le potentiel © leszed.com

Les Monts du Lyonnais, l’échappée douce ?

L’échappée douce” : c’est le slogan que se sont attribués les Monts du Lyonnais, et je dois dire qu’il a bien été choisi ! Bien que nous ne soyons pas (plus) lyonnais, et que nous habitons déjà la campagne, la destination nous a permis de prendre un bon bol d’air, de changer de paysage, de découvrir de nouveaux coins de nature … bref, se ressourcer simplement, et sans aller bien loin ! Un plaisir que tout lyonnais aurait tort de se priver. 😉

POUSSEZ VOTRE VISITE VERS LE NORD
Habitants plus au sud des Monts du Lyonnais, nous n’avons pas eu l’occasion d’explorer la partie nord du territoire : le Pays de l’Arbresle. Alors pour compléter notre itinéraire, je vous invite à consulter le site de l’Office de Tourisme des Monts du Lyonnais : il nous a été d’une grande utilité dans l’organisation de ce séjour. Et si vous connaissez cette partie du territoire, n’hésitez pas à laisser vos conseils en commentaire : cela pourra nous servir pour une prochaine aventure.

. . .
Reportage réalisé avec le soutien de l’OT des Monts du Lyonnais, mais nous gardons toute notre liberté dans la réalisation de nos contenus.

Auteur

Le père de famille

2 commentaires

  1. Coucou les Zed ! Nous avons emménagé dans les monts du lyonnais en septembre dernier et grâce à votre super reportage, nous avons des projets de visites diverses et variées pour découvrir cette belle région 🙂 merci de votre bonne humeur et de votre partage d’aventures !

    • Bonjour Marina Nous sommes très heureux de savoir que nous réussissons à faire des découvrir des coins à des gens qui y habitent. On vous souhaite de belles découvertes !

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.