Normandie : La Manche en famille

Séjour en Normandie : La Manche avec un enfant

Entre plages sauvages et sites ultra-touristiques, le département de la Manche nous a étonné par sa diversité. Seconde étape (après 1 mois en Normandie Sud) de notre ‘Tour de Normandie en 60 jours avec un enfant’, nous y sommes restés 2 semaines, et cela a été trop peu pour explorer ce coin de Normandie en profondeur. Alors en attendant d’y retourner, voici les spots que nous avons préféré en famille !

Petit résumé en Vidéo :

 

L’EXPERIENCE TINY HOUSE

Une Tiny quoi ? Une Tiny House, c’est une micro-maison, construite en bois, et généralement posée sur une remorque afin de la rendre mobile.
Nous nous intéressons à ce mouvement depuis déjà un bout de temps, et souhaitions tester le concept. C’est donc ici dans la Manche, à Saint-James, que nous en avons trouvé une à louer. Bon évidemment, pas le droit de la bouger (et puis notre pauvre Partner ne serait pas assez puissant pour la tracter), mais cela nous a permis de confronter notre mode de vie nomade avec ce type de logement mobile. Au total, 13m2 au sol (partagés entre le coin cuisine, le séjour, la salle de douche, et les toilettes sèches) + 2 mezzanines pour le coin nuit (même Chloé avait son petit bout de chambre pour étaler les jouets) : cela n’est pas très grand, mais on prend vite l’habitude. Et pour le coup, le ménage de fin de séjour a été très rapide 😉
En tout cas, cela s’est révélé une superbe expérience. Une bonne idée que l’on met dans le coin de notre tête et que l’on ressortira plus tard. En attendant, on a encore d’autres logements alternatifs à tester (à suivre …).

Tiny House à Saint James : logement insolite en famille

Tiny House à Saint James : logement insolite en famille

Tiny House à Saint James : le salon

Tiny House à Saint James : le salon

Tiny House à Saint James : séance de travail dans la cuisine

Tiny House à Saint James : séance de travail dans la cuisine

Pour aller plus loin : 
– Notre test complet sur OKvoyage :
www.okvoyage.com/2142-tiny-house-sejour/
– Plus de photos, ou pour réserver (contactez Aurélie de notre part) :
www.manchetourisme.com/tiny-house-a-saint-james/

LES INCONTOURNABLES

Le Mont-Saint-Michel, de l’intérieur

Impossible de séjourner dans la Manche sans aller voir le Mont-Saint-Michel. Je ne vais pas rentrer dans les détails (pour cela wikipedia ou l’OT le font très bien), je pense que chacun à l’image en tête de cet îlot rocheux, haut lieu de pèlerinage, et du tourisme. Car en effet, et tout le monde nous avait prévenu, il y a du monde là-bas, surtout en haute saison. Nous avons donc fait en sorte d’éviter au maximum cette foule en y allant le soir : les cars ont quitté le site, une bonne partie des boutiques ont baissé leurs rideaux, le parking est gratuit, et la luminosité est bien plus intéressante à cette heure. Mais malgré cela, et le caractère majestueux de l’île sacrée, le Mont-Saint-Michel perd malheureusement de son allure dès qu’on s’approche à cause du tourisme de masse qui a posé une forte empreinte ici.

La photo "carte postale" au Mont-Saint-Michel

La photo « carte postale » au Mont-Saint-Michel

L'ombre du Mont-Saint-Michel

L’ombre du Mont-Saint-Michel

Sur les toits du Mont-Saint-Michel

Sur les toits du Mont-Saint-Michel

Deux amoureux roucoulent au Mont-Saint-Michel

Deux amoureux roucoulent au Mont-Saint-Michel

La baie du Mont-Saint-Michel

Finalement, il est bien plus agréable de contempler cette merveille de loin, depuis la baie. De nombreux spots offrent une vue magique sur la silhouette du Mont : c’est le cas du Gué de l’épine, à Val St Père. Cette balade sur les grèves permet d’approcher les moutons du pré-salé (qui sont en liberté) tout en admirant le Mont en toile de fond. Magnifique, mais attention, les marées rendent le terrain glissant !

Les moutons du pré-salé de la baie du Mont-Saint-Michel

Les moutons du pré-salé de la baie du Mont-Saint-Michel

Vue sur le Mont-Saint-Michel depuis Gué de l’épine, à Val St Père

Vue sur le Mont-Saint-Michel depuis Gué de l’épine, à Val St Père

Musée du débarquement de Utah Beach

Autre grand rendez-vous de cette partie de la Normandie, les musées dédiés au débarquement de la 2nde guerre mondiale : nous avons choisi celui d’Utah Beach, et il ne nous a pas déçu. Ce musée est passionnant, et arrive même à capter l’attention d’un enfant comme Chloé : avec ses mannequins habillés et équipés, ses véhicules, et ses quelques scènes de reconstitution … Même le film de présentation est captivant, et permet ensuite de se passer de la lecture d’une bonne partie des panneaux d’informations (élément rébarbatif pour la plupart des enfants). Evidemment, en sortant du musée, la méditation sur la plage du débarquement laisse songeur …

Musée du débarquement de Utah Beach : tank

Musée du débarquement de Utah Beach : tank

Musée du débarquement de Utah Beach : avion

Musée du débarquement de Utah Beach : avion

Musée du débarquement de Utah Beach : bateau

Musée du débarquement de Utah Beach : bateau

+ d’infos sur le site du musée : www.utah-beach.com

LES GRANDES CITÉS

Nous recherchions surtout la mer et la nature en venant dans la Manche, mais les villes de Granville et d’Avranches ont retenu notre attention.

Granville

Notre ville préférée dans ce département ! La plage nous a capté, avec sa piscine naturelle d’eau de mer et ses demeures perchées en haut de la falaise. Le sentier du littoral est tout aussi agréable, nous faisant découvrir la ville-haute en passant par les anciens remparts et nous offrant des vues magnifiques à 360°.

Vue sur Granville depuis le sentier du littoral

Vue sur Granville depuis le sentier du littoral

Granville, la ville-haute

Granville, la ville-haute

Piscine naturelle de Granville

Piscine naturelle de Granville

Plage de Granville

Plage de Granville

Coucher de soleil sur le port de Granville

Coucher de soleil sur le port de Granville

en découvrir plus sur le site de la ville : www.ville-granville.fr

Avranches

Nous y retiendrons principalement 2 point d’intérêts : la forteresse – avec sa vue sur les toits gris de la ville depuis le haut du donjon -, et le jardin des plantes – avec ses jolies espaces fleuries et son panorama sur le Mont Saint Michel -.

Mosaïque de toits gris à Avranches

Mosaïque de toits gris à Avranches

Admirer le Mont depuis le jardin des plantes d'Avranche

Admirer le Mont depuis le jardin des plantes d’Avranches

PLAGES ET CÔTES

Après notre première étape à l’intérieur de la Normandie, nous avions envie de profiter de la mer : nous y avons donc passé un bon bout de temps. Voici 3 plages sympa qui nous ont chacune conquises par leur originalité.

Gouville-sur-mer

Son originalité : ses atypiques cabines de plage, avec leurs toits colorés.
On se promène sur la plage, Chloé part à « l’aventure » dans les dunes. Et pendant que nous profitons de la vue sur les parcs à huîtres et le ballet des tracteurs qui y travaillent, Chloé joue dans le sable pour se fabriquer un château.

Gouville-sur-mer et ses cabines de plage

Gouville-sur-mer et ses cabines de plage

Toits colorés des cabines de Gouville-sur-mer

Toits colorés des cabines de Gouville-sur-mer

Plages de la Manches

Plages de la Manche

Ravenoville-Plage

Son originalité : ses cabanes (parfois de vraies petites maisonnettes) alignées le long de la plage.

Ravenoville-Plage et ses cabanes

Ravenoville-Plage et ses cabanes

Barneville-Carteret

Son originalité : sa plage de la Potinière, une crique au milieu des falaises.
Après une petite baignade, nous montons au Cap de Carteret qui domine la plage : avec son phare, le cap offre surtout une vue époustouflante, que ce soit côté Sud ou côté Nord.

Barneville-Carteret et la plage de la Potinière

Barneville-Carteret et la plage de la Potinière

Cap de Carteret et son phare

Cap de Carteret et son phare

Cap de Carteret : vue côté Sud

Cap de Carteret : vue côté Sud

Cap de Carteret : vue côté Nord

Cap de Carteret : vue côté Nord

DES VISITES PLUS ORIGNALES

Le village fantôme de Pirou

Si on avait pas pris cet auto-stoppeur, on aurait jamais découvert cette curiosité : un « village fantôme », où les maisons abandonnées (et jamais habitées faute d’un permis de construire valable) ont été réinvesties par des graffeurs …

La village fantôme de Pirou : fresques murales

La village fantôme de Pirou : fresques murales

La village fantôme de Pirou : maisons abandonnées

La village fantôme de Pirou : maisons abandonnées

La village fantôme de Pirou : terrain des graffeurs

La village fantôme de Pirou : terrain des graffeurs

Le cimetière américain de St James

Site émouvant et grandiose à la fois. La Chapelle retrace l’histoire avec ses grandes cartes taillées dans la pierre. Le cimetière est quant à lui impressionnant avec ses 4400 croix (et étoiles) blanches.

Le cimetière américain de St James

Le cimetière américain de St James

+ d’info sur cette page

La Maison du Biscuit

Etape commerciale, mais avec originalité : la Maison du Biscuit, près de Barneville-Carteret. Bien que nous soyons gourmands et que nous ayons succombé à quelques tentations, c’est surtout pour sa décoration que cette boutique nous a séduite. Sa devanture est tel un vieux village avec ses boutiques d’antan, et l’intérieur propose une décoration minutieuse, presque aussi travaillée qu’à Disneyland.

Façades de la Maison du Biscuit

Façades de la Maison du Biscuit

+ site de la biscuiterie : www.maisondubiscuit.fr

L’Autre Café

Le lieu est unique et hors du commun : dans un cadre naturel exceptionnel (au bord du lac de La Roche Qui Boit), ce Bar-Resto-Brocante perdu est totalement décalé, mélangeant oeuvres d’art moderne et brocante en tout genre.

L’Autre Café : Bar-Resto-Brocante

L’Autre Café : Bar-Resto-Brocante

L’Autre Café, au bord du lac de La Roche Qui Boit

L’Autre Café, au bord du lac de La Roche Qui Boit

+ site du café : www.larochequiboit.fr

UN CROCHET PAR LA BRETAGNE

Quand on est dans la baie du Mont-Saint-Michel, il suffit de quelques kilomètres pour passer en Bretagne. Ce séjour dans la Manche a donc été l’occasion d’avoir un premier aperçu de cette région bretonne, l’objectif peut-être d’un prochain voyage.

Cancale

La petite commune est particulièrement réputée pour ses huîtres. A marée basse, le littoral dévoile les grandes étendues de parcs à huîtres, et chaque jour, les producteurs se regroupent au sein d’un petit marché aux huîtres pour vendre leurs produits au badauds qui les consomment pour la plupart sur place.

Vue sur Cancale et son port

Vue sur Cancale et son port

Saint-Malo

Se promener le long de ses belles plages, ou sur les remparts qui encerclent la vieille ville a été pour nous une activité extraordinaire, et vivifiante. Un petit bémol tout de même lorsque l’on s’approche du centre : la cité corsaire est malheureusement trop envahie (et dénaturée) par le tourisme, transformant certaines rues en galeries marchandes.

Sur les remparts de Saint-Malo

Sur les remparts de Saint-Malo

CONCLUSION

Tant de choses que nous n’avons pas eu le temps de faire : nous aurions aimé pousser nos découvertes plus vers la pointe Nord de la Manche (Cherbourg et ses côtes alentours), ou du côté de la Bretagne … Mais bon, deux semaines ça passe si vite, et notre prochain logement près de Rouen nous attend …

Et en attendant le prochain post, n’hésitez pas à nous suivre sur notre page Facebook !

Coucher de soleil en famille dans la baie du Mont-Saint-Michel

Coucher de soleil en famille dans la baie du Mont-Saint-Michel


Vous avez aimé cet article ?

Faites parti de nos contacts si vous souhaitez recevoir les prochains articles en premier :

 


Nous sommes sur Facebook : suivez nos aventures !

Cliquez sur J'aime cette page pour nous rejoindre sur Facebook et découvrir nos voyages : conseils pour voyager avec un enfant, meilleures photos, vidéos exclusives etc.