Visiter Venise en famille

Visiter Venise autrement, ou comme un touriste …

Il y a deux catégories de voyageurs : ceux qui se concentrent sur les incontournables, et ceux qui cherchent à aller voir plus loin, « hors des sentiers battus ». Nous préférons généralement cette seconde option, mais parfois il est difficile de faire l’impasse sur certaines choses « à voir absolument ». Nos 2 séjours à Venise – à seulement un an d’intervalle – nous ont permis de profiter des 2 facettes de la ville : d’abord comme de vrais touristes en mal de voir les incontournables (1ère partie), puis avec la volonté de découvrir un Venise autrement et sans la foule (2nde partie).

A vous de choisir votre façon de visiter Venise …

Les incontournables de Venise, en 1 JOUR (version 2017)

Je ne m’attarderai pas trop sur les détails de cette première partie. En effet, il y a déjà beaucoup de conseils et de contenus sur le web à propos des fameux incontournables de Venise (voir entre autre l’article que j’ai publié sur mon autre site okvoyage). Mais voilà tout de même notre conclusion de cette première journée de découverte du centre de Venise.

C’est lors de notre passage à Vérone (chez Marco, notre hôte Airbnb préféré, devenu un ami) que nous avons décidé de faire ce crochet sur la journée, direction la cité des amoureux. Nous redoutions beaucoup de venir à Venise, et malgré la foule et les prix prohibitifs (tourisme de masse oblige), nous avons quand même été impressionnés par la beauté de la ville, son originalité, son architecture. Nous quittons donc la cité des Doges content de cette journée, avec une envie d’y revenir, mais peut-être autrement … et finalement, cette opportunité est arrivée plus vite que prévue.

Visiter le centre touristique / nos conseils ANTI attrape-touristes.

  • Vous voulez absolument faire de la gondole ? Mais ne souhaitez pas payer les 80€ en vigueur ? Cherchez alors un Traghetto, ces grandes gondoles qui font traverser le Grand Canal : c’est pratique pour aller d’une rive à l’autre sans faire de grand détour par un pont, local car très utilisé des vénitiens, et économique, le tarif « touriste » étant fixé à 2€. Voici une carte des points de traversée ici.
  • Préparez votre pique-nique, les cartes des restaurants étant toutes hors de prix. Si vous êtes du côté de la gare à ce moment là, le parc Giardini Papadopoli est très agréable et a la chance d’avoir des jeux pour enfants (rare à Venise, et appréciable quand on visite en famille).
  • Prévoyez un budget transport conséquent : le parking en arrivant et le vaporetto (le bateau-bus) ne sont vraiment pas donnés. Pour notre part, nous avions choisi de n’acheter qu’un billet aller pour rejoindre le centre en vaporetto : balade qui permet d’ailleurs d’avoir un premier aperçu intéressant de la ville via le Grand Canal. Puis nous sommes revenu tranquillement à pieds le reste de la journée : ça se fait bien, même avec un enfant (Chloé avait 5 ans 1/2 à ce moment là).
  • Le passage place Saint-Marc est incontournable et l’effet Wouahou est immédiat ! Magnifique, impressionnante, que ça soit la basilique, le campanile, la tour de l’horloge, ou le Palais des Doges. La fameuse place ‘San Marco’ ne déçoit vraiment pas, elle est même encore plus belle que sur les cartes postales. Mais il y a du monde, BEAUCOUP de monde. Alors si vous voulez éviter la foule, allez-y vraiment de bonne heure si vous le pouvez !
Détails de la façade de la Basilique Saint-Marc

Détails de la façade de la Basilique Saint-Marc

Chloé devant le pont des Soupirs

Chloé devant le pont des Soupirs

La gondole sur les canaux, un classic de Venise

La gondole, un classique de Venise, mais bien trop cher.

Petit résumé en vidéo de cette journée à Venise
Remarque : la vidéo date un peu, et n’a plus le même niveau de qualité qu’aujourd’hui … soyez indulgent, ou allez voir directement la 2nd vidéo un peu plus bas dans l’article 😌

Venise AUTREMENT, et sans la foule (version 2018)

A peine 1 an après, c’est en compagnie du papa de Clem (merci Papino 🙏), et en avion, que nous repartons voir la belle Venise.

Comme nous partons de Lyon cette fois, et que nous devons laisser la voiture à l’aéroport, nous profitons de la proposition d’Ector (service de parking avec voiturier) pour tester leur solution. Et je dois dire que nous avons été très satisfait. En 3 mots :
pratique : on gare notre voiture au dépose minute du Terminal, et un voiturier nous attend pour un bref check-in et le retrait de notre voiture. 5min top chrono ! Même chose au retour : un petit coup de fil en sortant de l’avion, et le voiturier nous attendait avec notre véhicule au même endroit.
économique : finalement moins cher que les parkings les plus proches des terminaux. Seul le parking le plus éloigné (le P5, à 15min à pieds du dépose minute tout de même) reste moins cher.
sympathique : à l’aller comme au retour, notre deux voituriers ont été très gentil (sourire inclus dans le prix 😉)
Site web : www.ectorparking.com

Venise, ce n’est pas que la place Saint-Marc ou le Pont des Soupirs. Et si vous voulez visiter la ville sans être envahi par les hordes de touristes, ou tout simplement pour découvrir un Venise plus local, voici quelques itinéraires testés et approuvés pour aller voir un Venise au delà de la carte postale.

 

 

Les quartiers SUD : le charme sans la foule

Petite exploration solitaire et matinale comme je les aime. Mon objectif : découvrir les quartiers Sud, juste en face de la place Saint-Marc, et pourtant souvent délaissés par les touristes. Tant mieux, cela permet de goûter un Venise plus local, sans la frénésie qui peut régner dans le centre.

Direction les quartiers Sud de Venise (ici l'île de la Giudecca)

Direction les quartiers Sud de Venise (ici l’île de la Giudecca)

Et pourtant, nul besoin d’aller bien loin : un stop de vaporetto suffit depuis San Marco pour accoster à l’île de San Giorgio Maggiore, juste de l’autre côté du Canal. L’église vaut le coup d’oeil et il paraît que le panorama du haut du campanile est l’un des plus beaux, et sans la longue file d’attente qu’on peut avoir au pieds du campanile Sant-Marc. Malheureusement pour moi, étant arrivé de bonne heure, les portes étaient encore fermées.

Vue su la place Saint Marc depuis l'île de San Giorgio Maggiore

Vue su la place Saint Marc depuis l’île de San Giorgio Maggiore

Ruelle tranquille et colorée du quartier de la Giudecca

Ruelle tranquille et colorée du quartier de la Giudecca

Un autre stop de vaporetto, et je me retrouve sur l’île voisine, dans le quartier de la Giudecca. Je continue ma balade sur les quais, le long du large canal éponyme. Quelques belles constructions intéressantes ponctuent mon chemin, comme la jolie Casa dei Tre Oci, l’importante église du Rédempteur, ou l’ancienne église della Croce qui semble être abandonnée. Mais ce qui m’a été le plus agréable ici, c’est tout simplement de flâner le long du canal, ou de boire un café sur le quai (pour la modique somme d’1€, rare dans la cité), à regarder les bateaux passer, entouré de locaux exclusivement.

Le long des quais de la Giudecca, aucun touriste en vue

Le long des quais de la Giudecca, aucun touriste en vue

3ème stop de Vaporetto pour passer juste en face, dans le quartier de Dorsoduro. Quartier plus animé, mais sans frénésie touristisque : il est très agréable de s’y promener, s’arrêtant devant de magnifiques palais et quelques curiosités …

Canal tranquille dans le Dorsoduro

Canal tranquille dans le Dorsoduro

Université dans une rue paisible du quartier de Dorsoduro

Université dans une rue paisible du quartier de Dorsoduro

• Le squero di San Trovaso : passez près de cet ancien chantier naval qui date du 18ème siècle, on répare et construit encore des gondoles.

L'atelier Squero di San Trovaso - dans le quartier de Dorsoduro

L’atelier Squero di San Trovaso – dans le quartier de Dorsoduro

• La Basilique Santa Maria della Salute (Sainte-Marie de la Santé) : avec sa forme octogonale et ses deux coupoles. Fait original, mais qu’on ne peut voir : sa structure repose sur 100.000 pieux ! Etonnant, non ?!

La basilique Santa Maria della Salute repose sur 100.000 pieux

La basilique Santa Maria della Salute repose sur 100.000 pieux

Les quartiers EST : ambiance populaire et locale

Seconde exploration de Venise hors des sentiers battus, et sans la foule. Cette fois, je pars découvrir les quartiers Est : Cannaregio et Castello (avec l’Arsenal et l’île de San Pietro).

L'île de San Pietro di Castello (à droite) et son canal

L’île de San Pietro di Castello (à droite) et son canal

Ma balade commence sur l’île de San Pietro. Il est encore tôt, tout est calme, les mamies – encore en peignoirs – font leur tour de pâté de maisons accompagnées de leur chien. Là, je goûte vraiment l’ambiance d’un Venise sans aucun touriste. Au pied du campanile de l’île, je m’arrête faire une première pause au coeur d’un joli cloître.

Les remparts de l'Arsenal dans le quartier de Castello

Les remparts de l’Arsenal contrastent avec …

Charmantes ruelles colorées du quartier de Castello

… les charmantes ruelles colorées du quartier

Je rejoins ensuite l’imposante porte maritime de l’Arsenal en passant par cette partie du quartier de Castello qui m’a énormément plu pour ses contrastes : entre les remparts imposants de l’Arsenal et ses charmantes ruelles colorées.

L'entrée de l'Arsenal, avec sa porte terrestre (à gauche) et sa porte maritime (à droite)

L’entrée de l’Arsenal, avec sa porte terrestre (à gauche) et sa porte maritime (à droite)

Toujours dans le quartier de Castello, on peut trouver de petit cloître très tranquille, qui permet d’apprécier le « silence de Venise » (dixit un local), à l’église San Francesco della Vigna.

Cloître tranquille, qui permet d'apprécier le calme de Venise (église San Francesco della Vigna)

Cloître tranquille, qui permet d’apprécier le calme de Venise (église San Francesco della Vigna)

Après un bref passage à travers une zone touristique, je ressors du côté du quartier de Cannaregio. Là encore, de belles balades le long de quais sans trop de touristes sont à faire. Et autre point d’intérêt du quartier, le ghetto juif avec ses immeubles qui dénotent du reste de la ville (cette zone ayant été close pendant longtemps, les habitations ont été obligées de se développer verticalement, ce qui a pour effet des immeubles plus haut que dans les quartiers voisins).

Le Lido de Venise : balnéaire et Art Déco

Le Lido, c’est un peu la station balnéaire des vénitiens. Et c’est aussi l’endroit où nous avons logé pendant ce séjour. En effet, l’île a beaucoup de charme (avec ses villas Art Déco), et présente plusieurs avantages :
• elle possède plusieurs kilomètres de belles plages (parfait quand on voyage en famille, Chloé a adoré)
• le lieu est bien plus calme que le centre ville de Venise (ça fait du bien après une journée de vadrouille)
• les restaurants et hôtels sont souvent moins chers
• et on rejoint Venise en seulement 15min de vaporetto, tout en profitant d’une vue magnifique sur la ville et de beaux couchers de soleil.
Nous n’avons pas eu l’occasion de faire le tour complet de l’île, mais je sais qu’il y a encore pleins de joyaux que nous n’avons pas eu le temps de découvrir : alors n’hésitez pas à compléter dans les commentaires.

Le charme à l'italienne, au détour d'une ruelle du Lido

Le charme à l’italienne, au détour d’une ruelle du Lido

A chacun son Venise

J’espère que ces quelques idées d’itinéraires pour découvrir Venise autrement pourront vous inspirer pour votre prochain voyage. Mais finalement, à chacun son séjour, selon ses envies, ses aspirations, ou le timing que l’on a sur place. Comme vous l’aurez compris, nous préférons personnellement sortir des sentiers battus, mais parfois, nous ne pouvons pas passer à côté de certains incontournables plus touristiques : il est alors parfois bon de se lever tôt pour profiter des lieux autrement.

Et vous, quel type de voyageur êtes-vous ? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire.

Le soleil se couche sur Venise, admiré depuis le Lido

Le soleil se couche sur Venise, admiré depuis le Lido


Vous avez aimé cet article ?

Faites parti de nos contacts si vous souhaitez recevoir les prochains articles en premier :

 


Nous sommes sur Facebook : suivez nos aventures !

Cliquez sur J'aime cette page pour nous rejoindre sur Facebook et découvrir nos voyages : conseils pour voyager avec un enfant, meilleures photos, vidéos exclusives etc.