Road-trip en Camping-car : de la Loire à l'Ardèche

Road-trip en Camping-car, entre Gorges de la Loire et Gorges de l’Ardèche

Suite de l’article précédent : On a testé la location de Camping-car

Nous voilà donc parti pour 7 jours de road-trip en famille et en camping-car entre les Gorges de la Loire et les Gorges de l’Ardèche. Aperçu de ce séjour et de ses belles découvertes.

 

Détail de notre itinéraire

Entre Haute-Loire et Ardèche …

Carte de l’itinéraire :

JOUR 1 : prise en main à Retournac

Direction le Sud de Saint-Etienne pour récupérer le camping-car de Josiane qu’on avait loué quelques semaine avant via le site de location entre particuliers Yescapa. Après une visite complète et un briefing attentif (plus d’infos dans le post précédent), nous voilà prêt à partir. Nous descendons dans les Gorges de la Loire et nous passons notre première nuit à Retournac sur une aire calme au bord de la Loire. On profite de l’endroit pour se faire une petite balade, mais surtout, on apprend à apprivoiser notre nouveau logement.

+ Park4night : infos sur l’aire

Le camping-car, loué à Josiane

Le camping-car, loué à Josiane

JOUR 2 : le ravin de Corboeuf

Après une bonne balade matinale au bord de la Loire entre père et fille, il est l’heure de lever de camp et de passer à l’aire de service pour notre première séance de corvée d’eau. Finalement, on s’en sort pas si mal que ça ! 😃
Direction Rosières pour une petite randonnée autour du ravin de Corboeuf : une sorte de mini Colorado, un canyon d’argile multicolores en plein coeur des paysages vallonnés et boisés de la Haute-Loire. Clem vaincra son vertige et nous pique-niquons au bord du ravin ! La fin de notre promenade se fait par la Galoche, une ancienne voix de chemin de fer qui nous fait traverser un vieil viaduc.
+ Auvergne-Tourisme.info : coordonnées de la balade 

La Galoche, ancienne voix de chemin de fer

La Galoche, ancienne voix de chemin de fer

Le Ravin de Corboeuf et son canyon d’argile multicolores

Le Ravin de Corboeuf et son canyon d’argile multicolores

Nous rejoignons ensuite le Château de Lavoûte-Polignac qui nous paraissait magnifique sur les photos : l’extérieur vaut effectivement le détour, surplombant la Loire sur son promontoire rocheux. Il nous plonge dans une atmosphère digne des contes de fées. Après une grande hésitation, nous nous laissons tenter par la visite intérieure, mais c’est une vraie déception : la guide n’est vraiment pas avenante, la visite n’est pas adaptée à un enfant (trop de détails historiques inintéressants), les photos ne sont même pas autorisées (la grande frustration pour moi) : le prix de l’entrée ne vaut donc pas du tout le coup. On se dit qu’on aurait préféré faire la balade sur l’autre rive qui a priori offre une belle vue sur ce château. À bon entendeur …

Le Château de Lavoûte-Polignac

Le Château de Lavoûte-Polignac

La forteresse de Polignac

La forteresse de Polignac

La fin de journée approche et nous rejoignons Polignac pour passer la nuit (sur le parking tranquille d’une école) et admirer son château fort … Frustré – et le budget déjà dépensé -, on ne fera pas de visite cette fois.
+ Wikipedia : histoire sur le château
+ Park4night : infos sur l’aire

JOUR 3 : Le Puy-en-Velay

Notre aventure en Camping-car se poursuit vers Le Puy-en-Velay : cette ville nous a époustouflé ! Certains l’appellent « le Mont St-Michel des Terres« , et on comprend vite pourquoi : plusieurs promontoires rocheux – sur lesquels ont été construits différents sites religieux – se dressent au milieu de la ville. Tout simplement majestueux !

Le Puy-en-Velay : le Mont St-Michel des Terres

Le Puy-en-Velay : le Mont St-Michel des Terres

Le Puy-en-Velay en famille

Le Puy-en-Velay en famille

Cathédrale Notre-Dame-de-l'Annonciation du Puy-en-Velay

Cathédrale Notre-Dame-de-l’Annonciation du Puy-en-Velay

Vue sur Le Puy-en-Velay depuis la cathédrale

Vue sur Le Puy-en-Velay depuis la cathédrale

Le Puy-en-Velay et sa cathédrale

Le Puy-en-Velay et sa cathédrale

Première expérience « courses au supermarché en camping-car » : il nous faudra 2 places avec 7,68m de long !

La pluie arrive et nous décidons de prendre la route vers l’Ardèche : la météo prévue y semble plus clémente pour les prochains jours. La route est superbe, le mauvais temps apportant des teintes et dégradés de gris accompagnés de nuages qui s’accrochent aux montagnes …

Nous décidons de nous arrêter cette fois dans un camping pour tester ce type de lieux …
+ Park4night : infos sur le camping

JOUR 4 : Les bords d’Ardèche + Aubenas

Le camping est bien situé et se prête bien à la flânerie au bord de l’Ardèche : on en profite pour jouer en famille près de l’eau.

Camping en Ardèche

Camping en Ardèche

Un sourire au bord de l'Ardèche

Un sourire au bord de l’Ardèche

Reflet dans l'Ardèche

Reflet dans l’Ardèche

Photo by Chloé

Photo by Chloé

On imaginait peut-être rester plus longtemps (on avait un bon emplacement), mais l’arrivée de nouveaux voisins nous motive à bouger. Et après la séance ‘logistique’ habituelle (eau, rangement etc.), nous reprenons la route pour Aubenas qui domaine la vallée d’Ardèche du haut de son éperon. Visite de la ville, ses beaux panoramas sur les environs, son châteaux, son expo photos etc. : on visite en s’amusant et on passe un bon moment en famille.

Château d'Aubenas

Château d’Aubenas

Château d'Aubenas

Château d’Aubenas

Aubenas en folie

Aubenas en folie

La soirée approche et nous partons nous installer à Vogüé pour y passer la nuit.

JOUR 5 : les plus beaux villages d’Ardèche

La journée est consacrée à la découverte de 2 villages d’Ardèche, classés parmi les « plus beaux villages de France » : Vogüé (info) et Balazuc (info).

Petites ruelles pavées coincées aux pieds des falaises de calcaires, traboules biscornues, monuments pittoresques, vieilles maisons médiévales : nous prenons plaisir à déambuler à travers ces labyrinthes de pierres.

Le château de Vogüé

Le château de Vogüé

Lost in Vogüé

Lost in Vogüé

Vogüé : village au bord de l'Ardèche

Vogüé : village au bord de l’Ardèche

Balazuc, vue sur le village

Balazuc, vue sur le village

Balazuc, vue sur pont

Balazuc, vue sur pont

L’aire de Balazuc nous semblait bien sympa, malheureusement nous devons aller dormir un peu plus loin faute de pouvoir faire le plein d’eau.

JOUR 6 : Pont D’Arc et les Gorges de l’Ardèche

Départ vers la Caverne de Pont D’Arc (connue aussi sous le nom La Grotte Chauvet). Nous débutons par La Galerie (le musée) pour mieux appréhender la suite : la visite est ludo-éducative et bien adaptée aux enfants, chacun y trouve son compte. Puis nous partons visiter la reconstitution de la grotte : la réplique est parfaite, et notre guide arrive à tous nous captiver (Chloé reste concentrée pendant toute l’heure de visite). Malheureusement, les photos sont interdites pour cette partie …

La Galerie de la Caverne de Pont D’arc

La Galerie de la Caverne de Pont D’arc

En attendant de rentrer dans la grotte ...

En attendant de rentrer dans la grotte …

Nous réservons ensuite l’après-midi à la route touristique des Gorges de l’Ardèche.
Premier arrêt au Pont D’Arc : la formation rocheuse est très impressionnante, mais le site trop touristique à notre goût. Dommage …

Le fameux Pont D’arc

Le fameux Pont D’arc

Puis, nous suivons les 11 belvédères des Gorges : je ne m’arrête pas à tous, mais presque. Les panoramas sont tout simplement majestueux ! Notre préféré revient à celui des Templiers.

Les 11 belvédères des Gorges de l'Ardèche

Les 11 belvédères des Gorges de l’Ardèche

Le plus beau spot des Gorges de l'Ardèche : les Templiers

Le plus beau spot des Gorges de l’Ardèche : les Templiers

Dernière étape à Aiguèze, là où nous avions commencé notre trip dans le Sud de la France deux années auparavant. Nous profitons du coucher de soleil pour une petite balade dans le village avant notre dernière nuit dans le camping-car.

Nuit à l’aire naturelle d’Aiguèze. Cadre très agréable (bien qu’un groupe de camping-caristes avait élu domicile).
+ Park4night : infos sur l’aire

Aiguèze au coucher de soleil

Aiguèze au coucher de soleil

JOUR 7 : retour chez le propriétaire …

Nous levons le camp, et nous prenons la route du retour par la route touristique de la Vallée du Rhône (la route des vins). Arrivée en fin de journée chez nos propriétaires, et après le checkup du véhicule et quelques formalités, nous sommes gentillement invités à rester prendre l’apéro en leur compagnie : un moment fort sympathique et chaleureux où l’on parlera bien évidemment de voyages et … de camping-car bien sûr.


Vous avez aimé cet article ?

Faites parti de nos contacts si vous souhaitez recevoir les prochains articles en premier :

 


Nous sommes sur Facebook : suivez nos aventures !

Cliquez sur J'aime cette page pour nous rejoindre sur Facebook et découvrir nos voyages : conseils pour voyager avec un enfant, meilleures photos, vidéos exclusives etc.