[Italie] Première semaine dans les Langhe, à Asti

C’est dans les Langhe, proche de la ville d’Asti, que nous avons passé notre première semaine en Italie. Nous avons élu domicile au coeur des vignobles, où nous avions la jouissance d’un étage indépendant dans une belle maison habitée par une famille italienne.

Entre la piscine privée dans le jardin, et les 2 filles de nos propriétaires, Chloé a très vite trouvé sa place et a bien profité de sa première semaine de vacances. Le barrage de langue n’a que très peu gêné les enfants : elles ont même réussi une fois à se faire la tête quelques minutes.

Chloé et ses nouvelles copines italiennes

Chloé et ses nouvelles copines italiennes

 

Pour notre part, nous retenons d’autres choses de cette région …

Que ce soit en voiture ou à pieds, la région nous a ouvert ses vignobles qui s’enchaînent à travers un paysage vallonné. Dômes et campaniles se succèdent, nous indiquant la présence d’un joli bourg un peu plus loin.

Vue sur les vignobles et Montegrosso d'Asti

Vue sur les vignobles et Montegrosso d’Asti

Les vignobles proche d'Asti

Les vignobles proche d’Asti

Chloé l'exploratrice

Chloé l’exploratrice

Montegrosso d'Asti

Montegrosso d’Asti

Paysage des Langhe #2

Paysage des Langhe #2

Paysage des Langhe #1

Paysage des Langhe #1

Vue sur les vignobles des Langhe

Vue sur les vignobles des Langhe

 

Nous nous sommes ainsi arrêtés à Canelli, dont je vous parle du siège ici.

Nous avons aussi passé une journée à Alba en famille. Considérée comme la capitale des Langhe, la petite ville italienne se caractérise par un centre historique dominé de nombreuses tours. Le parfum de la truffe, une des spécialités de la région, embaume chaque coin de rue. C’est ici aussi que nous commençons la longue liste d’églises et de cathédrales que nous visiterons au cours du voyage. Nous avons ainsi passé un long moment dans la « Cattedrale di San Lorenzo », au frais, en admirant ses belles fresques, ses trompes l’oeil, et son plafond coloré bleu et étoilé (qui a beaucoup plu à Chloé).

Alba / Via Vittorio Emanuele

Alba / Via Vittorio Emanuele

Chloé découvre les églises italiennes

Chloé découvre les églises italiennes : « Une pensée pour … »

 

Mise à part la truffe, cette première étape fut aussi notre première mise en bouche avec la gastronomie italienne. Evidemment, nous commençons avec les pizzas, LE plat national qui défit toute concurrence (6€ en moyenne). Nous découvrons aussi la pizza « au mètre », mais nous n’en prendrons que 75cm, ce qui est déjà pas mal.

Chloé prépare la pizza

Chloé prépare la pizza

Pizza au mètre

Pizza au mètre

 

Il y aussi du très bon vin dans cette région : ‪Barbaresco‬, Barolo‬ ‪ou Nebbiolo‬ sont quelques-uns des grands noms d’ici. Le vin nous a aussi permis de faire de belles rencontres, et de découvrir des lieux originaux. Les cathédrales souterraines de Canelli ont été les plus belles, mais ça n’est pas les seules. Au détour d’une randonnée, notre chemin s’arrête au pied de la forteresse de Montegrosso d’Asti : une petite enseigne nous indique que c’est une « Cantine » (une cave). Nous toquons, et le propriétaire des lieux nous ouvre ses portes. En plus de goûter son vin et passer un moment fort sympathique, nous avons aussi l’occasion de visiter de belles caves installées dans les anciennes prisons du fort.

Visite de cave : Cantine Del Castello Feudale Di Montegrosso D'Asti

Visite de cave : Cantine Del Castello Feudale Di Montegrosso D’Asti

 

La seconde belle rencontre liée au vin se fait lors une halte hasardeuse à Borgonovo, sur le retour d’Alba. Nous nous arrêtons devant un caviste (Enoteca del Borgo di Neive) qui se transformera en une belle surprise. Le patron nous accueille très gentiment (et il parle un peu français) nous proposant un verre chacun (rouge ou blanc), et bien rempli. Tout en discutant, il continue en nous coupant du saucisson aux truffes, et nous offre des noisettes de la région (encore une spécialité). Un peu gêné, nous le prévenons que nous n’avons qu’un budget très réduit, mais cela ne l’empêche pas de proposer un second verre ! Je goûte alors à la fameuse grappa italienne, et la conversation continue … Nous lui achetons finalement deux bouteilles, il nous propose de revenir boire l’apéro un autre jour (et précise que c’est sans achat). Nous n’aurons pas l’occasion de concrétiser cette invitation, mais cette rencontre fort sympathique restera dans nos mémoires.

 

Les Zed en Italie

Les Zed en Italie


Vous avez aimé cet article ?

Faites parti de nos contacts si vous souhaitez recevoir les prochains articles en premier :

 


Nous sommes sur Facebook : suivez nos aventures !

Cliquez sur J'aime cette page pour nous rejoindre sur Facebook et découvrir nos voyages : conseils pour voyager avec un enfant, meilleures photos, vidéos exclusives etc.