Dans le précédent article, je vous expliquais nos motivations de partir voyager à long terme. Prendre cette décision a été la plus grande étape de ce projet, car comme toute chose, il faut d’abord le vouloir avant de le pouvoir. Maintenant que la décision est prise, il nous reste encore à concrétiser et organiser les différentes étapes afin devenir réellement Digital Nomad.

Voici donc notre check-list qui nous a mené à notre but.

Étape 1 • Vendre sa maison ou son appartement

« Maison à vendre, 91m², Caluire-et-Cuire » le titre de l’annonce raisonne comme le lancement officiel de notre grand projet pour devenir Digital Nomad, le point de non retour, et en même temps, l’occasion d’écrire notre premier post sur ce blog.

Ça y est, nous avons définitivement mis en vente la maison, via une agence, et en direct, histoire de mettre toutes les chances de notre côté et pouvoir partir dès que cela sera possible.

1ère visite, et la maison est déjà « presque » vendue (engagement écrit de la part de l’acheteur), et sans négociation : les 6 autres RDV de la journée sont à annuler …
On ne s’attendait pas à celle-là ! 😯

Maison vendue
Maison vendue !

Le sentiment est assez partagé :

  • D’un côté, nous sommes contents d’avoir une date de signature finale : on va pouvoir organiser tout le reste de manière plus concrète. Notre première étape pour devenir digital nomad est déjà checké !
  • De l’autre, énormément de stress et d’appréhension s’installent : on ne s’y attendait pas de si tôt, et on ne peut plus faire marche arrière maintenant.

Du coup, il va falloir commencer à réfléchir sérieusement à notre première destination, et mettre les bouchées doubles pour vendre tous nos meubles et autres choses qui viennent remplir une maison.

Étape 2 • Calculer son budget pour financer son voyage à long terme

La question de l’argent nous a souvent été posée :

Mais comment allez-vous voyager à plein temps sur une durée indéterminée ?

En résumé : le voyage doit s’auto-financer en continuant de travailler sur la route afin ne pas puiser dans nos économies. C’est ça le digital nomadisme !

En effet, l’objectif est que ce projet ne nous coûte pas plus que notre vie actuelle et nos revenus mensuels. Je continue donc de travailler en parallèle ! C’est aussi pour cela que nous avons choisi de voyager « lentement » : cela permettra d’une part, de profiter du pays, mais aussi de me laisser du temps pour bosser, et de mieux négocier nos logements.

C’est ce qui fait la grande différence entre un digital nomad et un « tourdumondiste » (le classique d’1 an) : ce dernier s’arrête généralement de travailler pendant toute l’année du voyage et finance son tour du monde grâce à ses économies. Cela ne sera pas le cas pour nous !

Nos revenus mensuels ne sont pas énormes (nous sommes plutôt situé dans la moyenne basse des revenus pour un ménage), mais avec un peu d’organisation, d’astuces, et quelques règles de vies, cela devrait nous permettre de profiter correctement de chaque destination. Voici comment :

  • Cela fait déjà 2 ans que nous avons baissé notre train de vie en réduisant (ou supprimant) plusieurs postes de dépenses (et de besoins). Ce phénomène devrait être encore plus prononcé lors du voyage : penderie très limitée, plus de travaux à financer dans la maison, ni de meubles ou de babioles à acheter …
  • L’objectif sera aussi d’équilibrer entre les pays les moins chers (une bonne partie de l’Asie, de l’Amérique du Sud, ou de l’Europe de l’Est …) où nous pourrons nous attarder, et les destinations les plus couteuses (Londres, Etats-unis, Japon, etc.) où nous serons beaucoup plus limités.
  • L’autre avantage de cette liberté est de pouvoir choisir les périodes aux meilleurs prix (on évite les hautes saisons), et de prendre l’avion le jour le moins cher.
  • Nous allons privilégier les locations meublés (appartements ou maisons). On peut préparer les repas sur place, et c’est plus facile de négocier des prix intéressants sur de longues périodes. Au final, ça coûte beaucoup moins cher que l’hôtel.

A ce jour, tout ceci n’est que théorie et calculs de budgets dans des tableurs. Reste à passer à la pratique pour voir si on est bien dans les clous …

M.A.J. janvier 2017 : mission réussite après plusieurs années, notre vie de famille nomade digitale s’auto-finance toujours avec nos revenus mensuels (bien qu’ils aient même baissé). Et surtout, nous avons appris à toujours voyager moins cher : d’ailleurs, on partage toutes nos astuces dans notre ebook. 👍

Étape 3 • Prévoir les faux frais

timbres fiscaux pour les passeports
258€ de timbres fiscaux pour les passeports

Heureusement, Clem a eu la bonne idée cette semaine de vérifier la date de validité de nos passeports : évidemment, ils seront périmés juste pour notre départ. Alors on prend vite un RDV avec la Mairie et on s’empresse de se rendre au bureau de tabac le plus proche pour se procurer les timbres fiscaux.

Coûts de ces faux frais ?
3 passeports x 86€ de timbres fiscaux = 258€

Alors pensez à rajouter une ligne « faux frais » à votre budget de futur digital nomad : vous aurez sûrement oublié quelque-chose ! 😅

Étape 4 • Définir son itinéraire … ou pas !

Encore une autre question qu’on nous a souvent posé :

« Où, quand, et combien de temps allez-vous partir ? »

Dans la série des questions les plus fréquentes, celle-ci arrive en bonne place sur le podium.
Et malgré le fait que nous avons signé le compromis de vente de la maison il y a peu, notre réponse reste encore la même : « on ne sait pas !« 

En effet, nous nous sommes concentrés avant toute chose sur la simplification de notre vie et la validation des nombreux points administratifs ; car sans cela, notre projet ne serait pas possible. Alors pour nous, le choix de la destination n’est pas le plus important

On vous rassure, on a tout de même évoqué différentes choses, alors voici quelques éléments de réponses au triplé gagnant « Où / Quand / Combien de temps » :

  • Où ? On avait d’abord évoqué la possibilité de partir découvrir le Sud de l’Espagne (une bonne manière de faire la liaison avec nos 2 année 1/2 d’expatriation à Barcelone) et d’autres destinations européennes. Mais nous sommes également attirés par l’Asie, et finalement, par de nombreux autres pays … cette question reste donc encore en suspend au moment de cette étape.
  • Quand ? Si tout se passe dans les temps, on vise un départ plutôt fin Mai, car nous devons déménager fin Avril / début Mai de notre maison. Ce delta nous laissera le temps de finaliser notre Todo-list qui est bien remplie.
  • Combien de temps ? Le projet est « à durée indéterminée » : c’est à dire que nous pourrons aussi bien y mettre un terme dans 6 mois que dans 10 ans (EDIT : il aura duré 4 ans finalement), on ne fait aucun plan. Et pour ce qui est de chaque destination, cela pourrait aussi bien aller de 15 jours (villes les plus couteuses, ou qui ne nous enchanteraient finalement pas plus que ça), à 3 mois (la limite de la plupart des visas), à plus d’un an (je pense principalement aux destinations européenne – donc sans visa – et ayant un coût de vie limité)

Je sais, cela ne vous a pas beaucoup avancé sur cette étape 😁.

Étape 5 • Organiser un « vide-maison »

Vide maison
Echantillon des photos prises pour passer nos petites-annonces

Le compromis de vente étant signé, nous sommes contraint de quitter la maison d’ici un peu plus d’un mois. Il est donc grand temps de la vider si nous ne voulons pas encore payer des déménageurs, ni remplir le sous-sol de nos parents à nous seul.

Encore une fois, le maître mot est : SIMPLIFIONS au maximum !

Nous n’allons pas tout vendre … mais presque ! 😉
L’objectif étant que le déménagement se fasse avec un petit utilitaire. Nous garderons donc quelques meubles (de famille ou de caractères) ainsi que certaines affaires qui nous permettront de rentrer sereinement le jour venu. Tout le reste doit partir : mobilier « industriel » (Ikea, Confo, Fly etc.), livres/CD/DVD, électro-ménager etc… En gros, 90% de la maison !

Nous avons déjà entamé ce processus depuis Janvier avec tout ce dont nous ne nous servions pas depuis plus d’un an. Heureusement que nous avions anticipé cette tâche, car c’est l’une des plus chronophage de notre projet : lister toutes ces choses, écrire des descriptifs, prendre des photos un minimum « vendeuses », retrouver factures ou garanties pour établir les prix, poster les petites-annonces sur leboncoin, répondre aux demandes, gérer la logistique et les visites, jouer au commercial, passer voir les associations pour leur apporter les dons, passer à la déchèterie pour le reste etc…

C’est tellement facile de remplir son foyer (surtout une maison), mais c’est une autre paire de manche de la vider « proprement » (sans tout jeter comme des malpropres).

Étape 6 • Dématérialiser toute sa vie

Pour nous permettre de vivre plus « légèrement », il faut aussi rationaliser bien d’autres choses, et cela passe pour beaucoup par la « dématérialisation ».

Alors, voici entre autre, ce que nous avons passé à la « moulinette du numérique » :

  • les papiers : après un gros tri, nous avons passé tous nos papiers au scanner. Et hop, une demi-armoire en moins.
  • les photos : on est pourtant pas si vieux, mais nous avions encore plein de clichés de l’époque « argentique ». Le scanner a encore bien tourné.
  • les livres : combien de livres avons-nous réellement réouvert une fois posé dans la bibliothèque ? Alors on les a tous vendu, et on est passé à la liseuse.
  • les CD : quelle joie de faire tenir toute sa musique dans un iPhone ou d’accéder à des milliers d’albums à travers le « cloud » (Spotify & co) !
  • les souvenirs : même régime que le reste, on scanne, on prend en photo, et ça évite bon nombre de boîtes et cartons qui prennent la poussière …

Tout cela nous a permis de vider largement nos étagères et tiroirs, et de pouvoir vendre les meubles qui hébergeaient toutes ces choses.

Merci Mr Scanner pour cette belle invention 😅

Étape 7 • Déménager !

ceci n’est pas un article sponsorisé pour Europcar 🤣

Voilà, les clés de notre maison ont été rendues, une page se tourne …

Ce déménagement n’a pas été des plus simple. Entre les affaires (le minimum de base) qui ont été mises dans un box en attendant la prolongation de notre vie lyonnaise (le temps de résoudre les soucis de santé de Clem), les autres (les affaires de « coeur ») qui sont dans la camionnette prêtent à prendre la route pour la cave des mes parents, et les dernières qui ont encore été vendues jusqu’au dernier moment, on espère seulement que l’on ne s’est pas mélangé les pinceaux entre les cartons … 🤞

En plus de signer l’acte de vente final de la maison, cette journée de déménagement a été d’autant plus riche en émotions que le médecin de Clem nous a donné un temps de répit jusqu’à la rentrée (avant une grosse opération), avec son feu vert pour partir en voyage jusque là. OUF 😅

Je sens que le trajet en camionnette va avoir droit à de longs débats sur notre prochaine destination (on ne s’est toujours pas décidé). En attendant, nous allons profiter d’une pause de près de 3 semaines à St Raphaël, une trêve que nous allons fortement apprécier après ces derniers mois bien agités.

Chloé en déménagement
la maison est « presque » vidée

Étape 8 • Se domicilier … virtuellement

Nous sommes maintenant sans domicile fixe (en plus d’être sans voiture fixe) et n’avons officiellement plus d’adresse. Sauf que cela n’est pas vraiment possible administrativement parlant.

Il faudra donc encore passer par quelques étapes supplémentaires :

  1. Définir notre adresse officielle (bien que nous n’y habitons pas) en nous faisant domicilier (à titre gracieux) chez un de nos parents.
  2. Programmer le transfert de courrier par La Poste.
  3. Mandater un service payant (comme Ubidoca) pour réceptionner et scanner notre courrier afin de pouvoir le consulter en ligne.

D’autres solutions sont également possibles, mais je préfère ne parler que des choses que nous avons expérimenté.

YOU WIN !
YOU ARE A DIGITAL NOMAD

Ces étapes terminées, je crois que l’on peut maintenant dire que nous sommes devenu de vrais Digital Nomads. J’ai peut-être oublié quelques étapes, alors n’hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire : je m’efforcerai de mettre à jour cet article au fur et à mesure que j’y répondrai.

A bientôt 👋

Auteur

Le père de famille

Écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.