Financement de notre voyage à long terme

La question de l’argent nous a souvent été posée ces derniers jours.

En résumé, le voyage doit s’auto-financer pour ne pas puiser dans nos économies.

En effet, l’objectif est que ce projet ne nous coûte pas plus que nos revenus mensuels (je continue de travailler en parallèle). C’est aussi pour cela que nous avons choisi de voyager « lentement » : cela permettra d’une part, de profiter du pays, mais aussi de me laisser du temps pour bosser.

C’est ce qui fait la grande différence avec la plupart des familles qui partent en « TDM classic » : elles s’arrêtent généralement de travailler pendant l’année du voyage et financent le périple grâce à leurs économies. Ce ne sera pas le cas pour nous.

Nos revenus mensuels ne sont pas énormes, mais cela devrait nous permettre de profiter correctement de chaque destination, avec un peu d’organisation, d’astuces, et quelques règles de vies :

  • Cela fait déjà 2 ans que nous avons baissé notre train de vie en réduisant (ou supprimant) plusieurs postes de dépenses (et de besoins). Ce phénomène devrait être encore plus prononcé lors du voyage : penderie très limitée, plus de travaux à financer dans la maison, ni de meubles ou de babioles à acheter …
  • L’objectif sera aussi d’équilibrer entre les pays les moins chers (une bonne partie de l’Asie, de l’Amérique du Sud, ou de l’Europe de l’Est …) où nous pourrons nous attarder, et les destinations les plus couteuses (Etats-unis, Australie, Londres, Japon, etc.) où nous serons beaucoup plus limités.
  • L’autre avantage de cette liberté est de pouvoir choisir les périodes aux meilleurs prix (on évite les hautes saisons), et de prendre l’avion le jour le moins cher.
  • Nous allons privilégier les locations meublés (appartements ou maisons). On peut préparer les repas sur place, et c’est plus facile de négocier des prix intéressants sur de longues périodes. Au final, ça coûte beaucoup moins cher que l’hôtel.

Evidement, à ce jour, tout ceci n’est que théorie et calculs de budgets dans des tableurs. Reste à passer à la pratique pour voir si on est bien dans les clous …

M.A.J. janvier 2017 : mission réussite après plusieurs années, notre voyage à long terme s’auto-finance toujours avec nos revenus mensuels (bien qu’ils aient baissé). Et surtout, nous avons appris à toujours voyager moins cher : d’ailleurs, on partage toutes nos astuces dans cet article …


Vous avez aimé cet article ?

Faites parti de nos contacts si vous souhaitez recevoir les prochains articles en premier :

 


Nous sommes sur Facebook : suivez nos aventures !

Cliquez sur J'aime cette page pour nous rejoindre sur Facebook et découvrir nos voyages : conseils pour voyager avec un enfant, meilleures photos, vidéos exclusives etc.